L'ESGT participe à LiDARRAS

Projet international de modélisation 3D

24 mai 2017

Sous la ville d'Arras (département du Nord Pas-de-Calais), un réseau souterrain revêt une importance considérable pour les Néo-Zélandais. Il représente un mémorial, permanent mais invisible, des hauts-faits de la Compagnie des ingénieurs sapeurs de ce pays, durant la 1e guerre mondiale.

Le réseau Ronville s'étend sur 2,3 kilomètres carrés sous la ville d'Arras et ses carrières sont dénommés selon des villes et villages de Nouvelle-Zélande. Il était capable de recevoir 10 000 hommes, prêts à s'engager dans la bataille d'Arras, au matin du 9 avril 1917.
Pour ressusciter cette ville souterraine et la préserver pour les générations futures, le projet LiDARRAS dirigé par la National School of Surveying de l'université d'Otago (Nouvelle-Zélande) a utilisé les dernières technologies de scannérisation pour sonder et numériser tout le réseau accessible. Les images 3D et les environnements virtuels abolissent pour toujours la distance dans le temps et l'espace ainsi que la décrépitude de ce lieu de mémoire.