Projet Précieu

Programme d’Études sur la Contrainte d’Inondation dans les projets urbains en Espaces Inondables

Avec la participation financière du Ministère de l’écologie et de développement durable dans le cadre du programme Risques, Décision, Territoires 2013.

Durée : 24 mois

Dans le cadre de l'appel à propositions de recherche du Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie intitulé "La résilience des territoires face aux risques dans un contexte de nouvelles approches de gestion et de risques émergents", nous proposons d’étudier la prise en compte du risque d'inondation dans le projet urbain. Nous appelons cette proposition : PRogramme d’Études sur la Contrainte d’Inondation dans les projets urbains en Espaces Inondables (PRÉCIEU).

La question de recherche sera de savoir si la résilience urbaine est un argument (professionnel, technique ou institutionnel) pour le développement en zone inondable ?

 

Le Programme d’Études sur la Contrainte d’Inondation dans les projets urbains en Espaces Inondables (PRÉCIEU) souhaite étudier les politiques d’aménagement des agglomérations urbaines qui choisissent de développer des projets urbains dans des zones inondables, ou supposées comme telles. Le positionnement initial de Précieu est de décentrer le regard sur les modalités d’intégration du risque d’inondation dans l’urbanisme : l’étude portera davantage sur les professions, les outils et les intérêts de l’aménagement plutôt que sur ceux de la prévention et la gestion des risques.
 

La recherche en sciences sociales sur la maitrise de l’urbanisme
comme outil de prévention des risques depuis les années 1990 :
Comment les politiques de prévention et de gestion des risques
intègrent les enjeux du développement urbain ?
Prévention et Gestion des risques >>>>> Développement urbain

Programme de recherche RDT Précieu :
Comment les politiques de du développement urbain
intègrent les enjeux de prévention et de gestion des risques  ?
Développement urbain >>>>> Prévention et Gestion des risques
Précieu, un virage dans la recherche en sciences sociales
Pour une période de 24 mois, il s’agira de retracer la genèse des projets urbains en zone inondable pour analyser les éléments de blocage dans la prise en compte de l’inondation dans l’aménagement des espaces urbains. Où s’opère la saisie ou la dilution de la contrainte ?

 

Précieu part du constat que l’étude des scènes locales de négociations du risque a déjà été menée (Decrop, 1997 ; Dourlens, 2001 ; Barraqué, Gressent, 2004 ; Gralepois, 2008), notamment la répartition des responsabilités entre l’Etat et les collectivités locales (Gralepois, 2012). La recherche cherchera à mettre en histoire la politique publique de prévention et de gestion des risques d’inondation, mais surtout se focalisera sur le moment où les règles sont déjà données, déjà construites ou négociées. L’ambition de Précieu est de cerner les enjeux de traduction concrète, « dans le dur » des souhaits de villes résilientes à travers les effets de concentration ou de dilution de la contrainte d’inondation dans les différentes étapes concrètes du projet urbain des agglomérations urbaines françaises.

Partant de l’hypothèse qu’il y a une série de pertes en ligne, l’étude cherchera particulièrement à localiser les pertes d’informations liées i) aux discordances professionnelles (étude métiers), ii) aux controverses techniques (étude science et technique) et iii) aux conflits d’intérêts institutionnels (étude politique).

L’objectif de Précieu est :

- d’analyser la résilience urbaine « à l’épreuve des faits », c’est-à-dire comment s’élabore une urbanisation au plus près du risque d'inondation, pensée à l’échelle du projet urbain, ce que réclament beaucoup d'élus qui, en mettant l'accent sur la résilience urbaine, espèrent ainsi pouvoir à nouveau construire dans les zones inondables.

- de repérer les étapes du projet urbain où l’inondation disparaît et expliquer les raisons du renoncement : pourquoi ça n’a pas marché, pourquoi la règle s’est transformée en contrainte indépassable ? Comment a-t-elle été négociée, dans quels cadres et avec quels moyens ?

- d’analyser ce que change la contrainte d’inondation aux formes urbaines, paysagères et architecturales.

Equipe du projet


L’équipe du projet Précieu est composée d'enseignants-chercheurs de plusieurs universités françaises et écoles d’ingénieurs, d’un architecte et d’une association. De plus, Précieu s’entoure d’une complice scientifique professeur d’université et de deux comités d’experts.

- Mathilde Gralepois (Coord.)
Université de Tours / Polytech'Tours / Département Aménagement
UMR 7324 CItés, TERritoires, Environnement et Sociétés (CITERES)

- Sylvain Rode (Coord.)
Université Via Domitia de Perpignan / Département Géographie et aménagement du territoire
UMR 5281 Acteurs, ressources et territoires dans le développement (ART-Dev)

- BONNEFOND Mathieu
Ecole Supérieure des Géomètres et Topographes
Conservatoire National des Arts et Métiers
EA 4630 Laboratoire de Géodésie et Géomatique (L2G) – Equipe foncier

- Eric Daniel-Lacombe
Architectes (EDL)

- Pascal Mallet
Office des Risques Majeurs de l'Estuaire de la Seine (ORMES)