Projet SédiLoir

Quantification des flux sédimentaires dans le lit des rivières de faible énergie.
Etude du Loir moyen entre Ruillé-sur-Loir et Bazouges-sur-le-Loir

Avec la participation financière de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne, de la Région Pays de la Loire et du FEDER dans le cadre du Plan Loire Grandeur Nature.

Durée : 18 mois

 

Le projet SédiLoir a pour objet de contribuer à la connaissance des processus morphodynamiques des rivières de faible énergie du bassin de la Maine. Des travaux récents ont montré que la structure, l'évolution et la capacité d'ajustement des tronçons fluviaux à toutes modifications sont fortement dépendantes de la dynamique sédimentaire (érosion latérale, mobilité des formes et des particules). Cette dynamique est peu connue pour les rivières à faible énergie en particulier, les volumes de sédiments déplacés et le rythme de l’érosion fluviale sont rarement mesurés pour ces cours d’eau qualifiés de peu mobiles. L’analyse des dynamiques sédimentaires faibles implique des méthodes adaptées. Dans ce cadre, le projet s’appuie sur une collaboration technique, scientifique et pluridisciplinaire entre l’UMR 6590 Espaces et Sociétés ESO Le Mans, le Laboratoire de Géodésie et Géomatique (L2G – EA 4630) de l’Ecole Supérieure des Géomètres et Topographes (Cnam), le laboratoire GéoHydrosystèmes Continentaux (GéHCO – EA 6293) et le CETU Elmis Ingénieries de l’Université de Tours. Il s’agit d’une part d’adapter et d’appliquer la chaîne d’acquisition mise en œuvre sur la Loire et l’expérience acquise sur l’analyse des processus et flux hydro-sédimentaires. D’autre part, ce projet permettra de mettre en œuvre une méthode d’auscultation des berges par Scanner laser 3D.

Ainsi, le projet de recherche proposé a pour objectif de développer des méthodes et d’établir une première quantification des flux sédimentaires. Il s’inscrit en prolongement de travaux antérieurs et permettra de développer et de soutenir les travaux en cours, notamment la thèse sur « Les enjeux de la gestion des hydrosystèmes de faible énergie dans l’Ouest de la France. Mise au point d’un modèle socio-environnemental. » (Dir. J. CORBONNOIS – début en octobre 2012).

 

Le projet concerne un tronçon du Loir entre Ruillé-sur-Loir et Bazouges-sur-le-Loir (environ 95km) qui sera subdivisé en secteurs d’étude dans lesquels seront effectuées :

(1) des mesures bathymétriques et topométriques afin de caractériser la géométrie du lit et son évolution ;

(2) des analyses de sédiments (granulométrie) des berges et du fond du lit et des formes fluviales (identification des zones d’érosion – ablation, accumulations - en lien avec la végétation des rives et la caractéristique des sédiments) ;

(3) des mesures hydrométriques (vitesse et hauteur d’eau) permettant d’expliquer les secteurs soumis à l’érosion et les rythmes de cette érosion.

Ces mesures seront analysées et interprétées en vue de quantifier le flux de sédiments sur le Loir.

L’objectif est de proposer une chaîne d’acquisition et de traitement ainsi que des premiers résultats pour la compréhension du fonctionnement hydrosédimentaire des rivières à faible énergie. Les résultats et les protocoles développés permettront d’engager des recherches à plus long terme sur les cours d’eau du bassin de la Maine.

Equipes de recherche du projet

EA 4630 Laboratoire de Géodésie et Géomatique (L2G)
Conservatoire National des Arts et Métiers

UMR 6590 Espace Société Le Mans (ESO)
Université du Maine

- BONNEFOND Mathieu - Cnam
MCF géographie et aménagement
Coordination et modélisation hydraulique

- CALI José - Cnam
MCF physique appliquée à la géomatique
Lasergrammétrie et traitement des données

- CORBONNOIS Jeannine -Université du Maine
PR géographie
Coordination et hydromorphologie fluviale

- JUGE Philippe - Université de Tours- CETU Elmis
Ingénieur
Bathymétrie et hydrographie

- LABERGERIE Eric - Cnam
Technicien
Lasergrammétrie

- RODRIGUES Stéphane - Université de Tours
MCF géosciences
Expertise sédimentologie fluviatile

- TCHEKPO Wilfrid - Université du Maine
Doctorant
Hydromorphologie fluviale

- SIMONETTO Elisabeth - Cnam
MCF Sciences et technologies de l’information
Traitement des données

- VERDUN Jérôme - Cnam
MCF physique appliquée à la géomatique
Lasergrammétrie et traitement des données