Venir étudier à l'ESGT

Formalités de séjour

Avant toute chose

si vous souhaitez poursuivre vos études en France, pour une session, une année ou plus, vous devez vous renseigner auprès du Consulat ou Ambassade de France le plus proche de votre lieu de résidence, sur les conditions d’entrée en France et d’obtention du visa.

Dans tous les cas, il est nécessaire d’avoir :

  • Pour les étudiant hors-Union Européenne (Afrique, Amérique du Nord, Amérique du Sud, Asie, Pays d’Europe hors UE, Australie, ...) :
    • un passeport valide (couvrant au minimum toute la durée du séjour) délivré par le pays d’origine est nécessaire
    • un visa étudiant. Il faut en faire la demande auprès du Consulat ou Ambassade de France de votre pays. Une fois en France, ce visa permet à l’étudiant de demander une carte de séjour.
  • Pour les étudiant de l’Union Européenne : une carte d’identité valide suffit. Aucun visa n’est demandé.

Sécurité Sociale

La couverture sociale obligatoire

La couverture sociale est obligatoire. Quelle que soit votre nationalité, elle se fait par l’affiliation au régime étudiant de la Sécurité sociale qui est une forme adaptée du régime général de la Sécurité sociale en France.

L’affiliation à la Sécurité sociale s’effectue en même temps que l’inscription à l’ESGT. Pour bénéficier de ce régime spécifique de protection sociale, vous devrez verser une cotisation annuelle (environ 190 €).

Les conditions d’affiliation

Pour avoir droit à la Sécurité sociale étudiante, vous devez :
  • Avoir moins de 28 ans (reculé dans certains cas : longue maladie, maternité, études universitaires longues, ...)
  • être inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur agréé par la Sécurité sociale ;
  • obligatoirement présenter un document attestant de la régularité de votre séjour

ATTENTION: si vous êtes étudiant boursier du gouvernement français, vous serez exonéré du paiement de cette cotisation

Les mutuelles complémentaires


Aujourd’hui, la mutuelle des étudiants (LMDE) et la mutuelle SMEBA  sont habilitées à gérer le régime étudiant de la Sécurité sociale.

Elles proposent des remboursements qui complètent ceux de la Sécurité sociale. Les cotisations varient entre 49 € et 305 € selon la mutuelle et le taux de garantie choisis.

Elles vous délivrent votre carte d’assuré social. Elles proposent également une couverture de risques de responsabilité civile (accident causé à autrui), une assurance accident et une assurance décès. Pour les étudiants n'ayant pas droit à la Sécurité sociale, elles proposent d'autres formules d'assurance.


Le logement

Les aides au logement

Les aides au logement sont attribués par la Caisse d’allocations familiales (CAF) sur des critères sociaux (ressources, situation familiale, nature du logement…). Il en existe deux : l’allocation logement à caractère social (ALS) et l’aide personnalisée au logement (APL).

Pour en savoir plus, consulter

Financer ses études


Etablir son budget

On estime à près de 700 €, en moyenne, l’argent dont vous aurez besoin chaque mois.
Voici une liste indicative pour l’année 2010/2011 des principales dépenses lors de votre installation en France.
  • logement : de 233 € (chambre en cité U) à environ 300 € (studio en ville)
  • Alimentation : 230 €
  • Transport : 31 €
  • Frais de scolarité : 92 €
  • Téléphone : 30 €
Cette estimation ne prend pas en compte les dépenses du premier mois passé en France. Vous aurez peut-être besoin de dépenser jusqu’à 1 500 € durant le premier mois (caution de logement, assurance annuelle de logement, droits d’inscription, affiliation sécurité sociale et mutuelle santé, …). A ces dépenses s’ajoutent de nombreux frais d’installation : téléphone, électricité, transport... et bien sûr l’alimentation.

Les bourses

  • Les bourses du gouvernement français
Le Gouvernement français attribue chaque année un nombre important de bourses.
Quelle que soit leur résidence, les candidats à ces bourses doivent donc, avant leur départ et suffisamment à l'avance, s'adresser directement à l’Ambassade de France de leur pays d’origine afin d'obtenir toutes les informations nécessaires concernant l'attribution de ces bourses et les dossiers complémentaires.
  • Les bourses des gouvernements étrangers
Certains pays accordent des bourses permettant d’effectuer des études à l’étranger.
Il faut alors se renseigner auprès du ministère de l’éducation du pays d’origine de l’étudiant ou auprès de l’organisme en charge des bourses.

Autres aides

  • Conseil Général de la Sarthe
  • Service social du CROUS
  • Conseil Régional